lundi 22 octobre 2012

Barouds de déshonneur à Saint Josse

     .
.

Manoeuvres désespérées, en tous sens, à Saint Josse

Après son échec cinglant lors du dernier suffrage, le conseiller communal MR sortant, Geoffroy Clerckx, a tenté désespèrement le dernier week end, de sauver sa position à Saint Josse.

En catimini, et en concertation avec Ecolo, il a pris contact avec des conseillers communaux PS dont Namli Nezahat et Hava Ardiclik, pour tenter de les écarter de la majorité pro Kir qui vient de se concrétiser récemment.

Clerckx a essayé de faire croire à ses interlocuteurs PS qu'il n'était pas loin de disposer d'un nombre suffisant d'élus ( 15 sur 29 ) pour constituer une majorité ayant pour objectif de mettre Kir en minorité au sein du conseil communal et empêcher ainsi Kir d'accéder au maïorat.

Il a dit à ses interlocuteurs PS que le cdH de Saint Josse (5 élus ) et Ecolo (5 élus) étaient d'accord pour la constitution d'une majorité alternative à celle de Kir, et qu'il leur fallait uniquement deux élus pour y parvenir.

Clerckx a informé Nezahat comme Hava qu'il a promis, en cas de "victoire" de sa manoeuvre de "donner" le maïorat à Jassin pour les trois premières années de la législature et à Genot pour la seconde partie.

Qu'ont fait les deux élues PS ? L'une comme l'autre ont pris leur GSM et ont formé le numéro de Kir pour l'avertir du danger et lui confirmer leur loyauté à sa cause.

Par ailleurs, Kir a informé Jassin du cdH qu'un conseiller communal, élu sur la liste centriste à Saint Josse était en train de soutenir cette tentative putchiste.

Balsat, lui, en rupture avec Clerckx, après avoir berné ce derneir, a vite fait de vendre la mèche à Kir.  Ses courbettes serviles au nouveau bourgmestre, dans la Capitale de ce matin démontrent la très grande instabilité et l'incurable opportunisme du personnage.

Car, après avoir promis à Canan Kir, durant la campagne, de lui céder sa place, s'il venait à être élu, Balsat refuse d'envisager une telle issue.

Non seulement il a roulé dans la farine les jeunes "indépendants" du quartier nord en les instrumentalisant durant la campagne et en leur déclarant avoir opéré sa conversion à l'islam, mais il a également tourné le dos à Clerckx, qu'il avait convaincu de changer le sigle MR en lui substituant celui des "Bleus de Saint Josse".

Sans rire, Balsat dit dans la capitale, laisser six mois à Kir pour prouver sa "bonne foi".  Avec son unique siège, Balsat, qui ne pourra rien changer à la donne, va se satisfaire de ses 75 euros mensuels.  

Quant à Ecolo, tant Zoe Genot qu'Ahmed Mouhssine qui avaient bataillé pour être élus à Saint Josse, ils roulent une nouvelle dans la farine, l'électeur ten noodois, en préfèrant retourner à la Région et au Fédéral,  ( 5500 € par mois, sans les rawettes des commissions et autres mandats subalternes ) car le miel y est plus succulent.


   

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire